Ma tête m'a quitté.

par Xiaoyun Zhang

Je rêve toujours d’une image : Dans un long couloir, je marche, vers une fin inconnue ; Je cherche, devant, sur et à travers les murs ; Le vent souffle, j’entends sa voix flotter dans l’air ; Personne n’est là. Je ne suis personne.

Je me suis battue bravement avec le dieu ; jour comme de nuit, de ciel comme de terre, jusqu’à ce qu’il me coupe la tête dans le chaos. J’entends ma tête roulant entre les montagnes, dans la forêt, traversant les rivières. Je la suis, grâce au son des galets, au cri des oiseaux.

J’entends les montagnes se déplacer autour de moi. Je cherche mais ma tête n’est plus là.

Que sont ces murmures ? A qui appartiennent ces regards fuyants ? Je ne suis jamais seul, les têtes se moquent de ma perte. La mienne rit bruyamment avec elles.

Personne n’accède jamais à l’entièreté de ma vie. Depuis toujours, ma tête m’a quitté.

RETOUR